Comment choisir les pots pour les plantes

Comment choisir les pots pour les plantes

Nous sommes au début du printemps. Notre balcon a subi les rigueurs de l’hiver et tous les pots qui l’année dernière contenaient des fleurs de mille couleurs, maintenant sont tristes et nus. Les petites plantes soignées avec tant d’amour n’ont gardé que de racines enterrées et, apparemment, sans vie.

Le danger d’un nouveau froid devrait disparaître et il est temps de commencer à planifier la floraison de nos plantes. Tous les pots que nous avons utilisés au printemps dernier doivent être nettoyés de la terre et les bulbes y cachés doivent être déterrés et mis de côté ; les sommets des géraniums doivent être taillés dans des tiges inutiles. Le terreau doit être mélangé avec d’autre terreau et enrichi avec de l’engrais.

C’est un gros travail parce que c’est fatigant. Avant d’aller à la pépinière pour acheter des plantes nouvelles, faisons une pause sur les pots qui vont les contenir et récupérons ceux qui nous semblent encore bons et éliminons ou changeons ceux qui nous semblent consommés ou inadaptés. Comment choisir le type de pot à utiliser ? Il y a des pots classiques en terre cuite rouge. Ce matériau, étant naturel, est le meilleur choix pour nos plantes.

Les pots en terre cuite ont des parois avec une consistance poreuse qui permet à l’eau en excès de filtrer et aux racines des plantes de transpirer sans stagnation. Il y a des pots embellis à l’extérieur par des dessins et il est préférable de les utiliser dans un jardin ou dans la terrasse, car ils contiennent beaucoup de terreau et ils sont très lourds ; donc, ils peuvent être dangereux si placés sur un balcon étroit.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.