Le village des hobbits qui a inspiré Tolkien

Le village des hobbits qui a inspiré Tolkien

« Dans un trou vivait un hobbit. Ce n’était pas un trou déplaisant, sale et humide, rempli de bouts de vers et d’une atmosphère suintante, non plus qu’un trou sec, sablonneux, sans rien pour s’asseoir ni sur quoi manger : c’était un trou de hobbit, ce qui implique le confort. » Non, nous ne sommes pas devenus d’écrivains. C’est le début de l’un des romans préférés des enfants, The Hobbits. Un roman écrit par le très populaire JRR Tolkien, un écrivain britannique.

Et oui, ce que vous voyez sur la photo de l’article est le soi-disant trou-hobbit. En effet à l’ouest de Kinver, à la frontière entre Worcestershire et Staffordshire il y a une falaise populaire où de nombreuses grottes ont été utilisées comme des habitations jusque dans les années soixante. Ce sont les trous-hobbit. Ou plutôt, ils ont été sources d’inspiration pour Tolkien pour imaginer ces demeures originales pour ses petites créatures.

Modélisés avec de la pierre récupérée, les maisons sont disposées en deux rangées au-dessous et à l’intérieur de la roche Santa Austin, ainsi appelée parce qu’à son intérieur vivait un moine augustinien. La plupart de ces maisons originales n’a que deux pièces et un débarras.

Selon les historiens, les maisons Kinver datent du XVIIIe siècle, lorsqu’elles avaient déjà une cheminée créée par le rocher. Seulement plus tard, le gaz et l’électricité sont apparus. L’origine exacte, cependant, n’est pas connue.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.