Aller au contenu

Changement de vie à Anticythère : 23 000 euros pour ceux qui déménagent

    Mer cristalline, climat doux, gastronomie délicieuse et une culture millénaire : voilà les ingrédients qui rendent l’idée de déménager sur une île grecque attrayante pour beaucoup. Un scénario qui évoque la possibilité d’échapper au chaos et au stress de la vie quotidienne, en imaginant une nouvelle vie sur des terres enchantées. Si cette idée titille votre imagination, ne laissez rien au hasard. En choisissant de vous installer sur l’île d’Anticythère, vous pourriez gagner rien de moins que 23 000 euros. Voici comment.

    L’emplacement et la vie sur l’île

    Changement de vie à Anticythère : 23 000 euros pour ceux qui déménagent

    Anticythère, située entre la Crète et le Péloponnèse, est une petite perle isolée, difficile d’accès une grande partie de l’année. L’accès à l’île n’est possible que par voie maritime, et les conditions atmosphériques peuvent rendre le débarquement impraticable. Cet isolement a conduit à un dépeuplement inexorable, avec une moyenne de 20 à 30 résidents tout au long de l’année, atteignant environ une centaine pendant la saison estivale.

    Sur l’île, il n’y a ni banques ni distributeurs automatiques, seulement un seul magasin et une auberge. Le manque de services est évident, à l’exception des restaurants qui accueillent les touristes estivaux. L’absence d’une école, fermée depuis 24 ans, est l’une des principales raisons de ce déclin démographique.

    L’initiative du maire pour repeupler Anticythère

    L'initiative du maire pour repeupler Anticythère

    Pour faire face à la situation de dépeuplement, le maire d’Anticythère, Andreas Harhalakis, a imaginé une initiative sans précédent : attirer de nouveaux habitants en leur offrant des incitations financières. L’objectif principal est d’attirer des familles avec enfants et de rouvrir l’école fermée depuis plus de deux décennies.

    Les nouveaux résidents qui décident de s’installer sur l’île peuvent recevoir jusqu’à 23 000 euros sur trois ans, répartis mensuellement en versements d’environ 500 euros. En plus de ce soutien financier, ils recevront une maison et un morceau de terre à cultiver.

    Qui peut bénéficier de cette incitation ?

    Qui peut bénéficier de cette incitation ?

    Pour pouvoir bénéficier de cette opportunité, il est nécessaire de remplir certaines conditions :

    • Être jeune, de préférence avec des professions telles que ouvriers, éleveurs, boulangers, pêcheurs ou maçons.
    • Avoir au moins un enfant.
    • Prendre résidence sur l’île.

    L’idée d’encourager le transfert vers des villages en voie de dépeuplement n’est pas nouvelle en Europe, mais l’initiative d’Anticythère est un cas particulier. La collaboration entre l’administration municipale et l’Église orthodoxe locale est un élément distinctif, et l’offre de 500 euros par mois pendant trois ans est généreuse. Harhalakis a déclaré que l’objectif est de faire de l’île un lieu habité par des jeunes, assurant ainsi son avenir.

    Cela peut vous intéresser

    Abonnez-vous à la newsletter Maisonfan

    Pour rester au courant des idées, des nouvelles, des histoires, des tendances, des événements et des avant-premières exclusives sur la maison et l’ameublement. S’abonner!